Mon blog

Alimentation irlandaise

Le bel art de la gastronomie est un art chaleureux. Il dépasse la barrière du langage, fait des amis parmi les gens civilisés et réchauffe le coeur. - Samuel Chamberlain

Cuisine

C’est seulement depuis quelques années que l’on parle de gastronomie irlandaise, avant cela seuls les fondamentaux étaient connus de l’extérieur comme l’irish stew (ragoût de mouton, avec des pommes de terre, des oignons, des carottes, des navets..), ou plus simplement le fish & chips (poisson frit et frittes) ou encore les « food finger » offert dans les pubs aussi appelés  pub grub qui sont généralement des petites saucisses, des ailes de poulet, du boudin ou des « spring roll » (sorte de nem) végétariens.

stew  

fish and chips

 

Les chefs européens se dirigent de plus en plus vers l’Irlande et c’est comme cela que l’Irlande s’est fait une place dans les meilleures cuisines du monde en mélangeant les cuisines scandinaves, anglaises et françaises en particulier avec les recettes du terroir irlandais. Ainsi, l’Irlande est aujourd’hui considéré comme l’un des grands pays du fromage, des poissons et fruits de mer (huîtres de la baie de Galway, anguilles du lough Neagh, saumon sauvage, langoustine de Dulin), des viandes (l’agneau du Connemara, le bœuf cru fumé à la tourbe).
L’Irish breakfast traditionnel est réputé et se compose en général de saucisses, d’une ou deux tranches de bacon, de flageolets à la sauce tomate, et d’œufs au plat. Il existe différentes variantes : avec des champignons ou des ashbrowns, galettes de pommes de terre râpées, avec du pudding (sorte de boudin blanc ou noir) ou du saumon fumé. Le tout accompagné de toasts.

irish break
De plus en plus on voit apparaître des plats traditionnels irlandais comme l’agneau à la menthe, le bœuf à la Guinness, le Dublin Coodle…

Boissons

- Le Whiskey irlandais : il ressemble au scotch whisky un peu plus fruité et délicat.
L’Irish coffee : il se prépare dans un verre ballon, préalablement rempli d’eau très chaude pour l’amener à la bonne température. On verse un tiers de whiskey, deux tiers de café brûlant sucré à la cassonade, et de la crème fraîche qu’il faut laisser doucement couler sur le dos d’une cuillère pour qu’elle ne se mélange pas au café.
- La bière :  elle est très réputée en Irlande, surtout la Guinness, mais il y en a de nombreuses autres comme la Beamish, la Kilkeney, la Smithwic’s, la Harp, la Carlsberg, et l’incontournable Heineken.
- Le cidre : il est très souvent aromatisé par exemple à la poire ou aux fruits rouges, la marque la plus connue est le Blumers.
- l’Irish Flag Drink, constitué d’une couche de crème de menthe (verte), d’une de Baileys (blanche) et d’une de brandy (orange). À boire cul sec !
- N’oubliez pas le cidre (notamment Stag). Marque la plus populaire : leBulmers, qu’on trouve assez facilement à la pression.
- Le poteen est une eau-de-vie fabriquée clandestinement en Irlande. La tradition remonte très loin. Faire de l’alcool clandestin était devenu une des formes de résistance du peuple irlandais.

guiness

Laissez-moi un mot